16 février 2019

Un plaid pour avoir la tête dans les Etoiles !

Voici un joli projet sur lequel j'ai travaillé pendant 1 an et que je peux enfin vous dévoiler car il est offert. C'est mon tout premier projet de ce type et j'ai beaucoup pesté en le faisant aimé le faire ! Depuis plusieurs années déjà, je garde précieusement quelques coupons d'illustratrices pour des "projets spéciaux". Et celui-ci en était un : il fallait un joli cadeau pour une petite miss d'Avril. Je te souhaite d'être une jolie Rêveuse, mini-Miss...

20190126_15180320190126_1518318ret

Carte postale - Illustration "L'Atelier de Maguy"

20190126_151853_Ret20190113_191323_Ret20190119_142025_Ret20190119_1423418ret20190119_142115_Ret20190119_142319_Ret20190119_142335_Ret

- Plaid totalement quilté à la main -
Coton blanc, Cotons Première Étoile de couleurs diverses, Illustration Elen Lescoat

Et pour accompagner ce joli plaid, et sauter sur l'occasion de vous raconter une belle histoire, un doudou inspiré de l'Univers d'Elen Lescoat que vous avez pu découvrir ici :

La légende d'Avril (doudou avec l'aimable autorisation d'Elen Lescoat) - Mon Nath'mospher

Chaque nouveau doudou a sa raison d'être et celui-ci n'échappe pas à la règle. Il y a bientôt un an, une petite Lutine est née et a fait de moi une Taty-Fée pour la seconde fois. Elle est née un jour de fête, un jour pas comme les autres.

http://monnathmospher.canalblog.com

Avant de vous quitter, je vous laisse avec un petit flash-back sur cette année de montage :

Dans_les_etoiles_en_cours (1)

Posté par Mon Nath_mospher à 23:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 février 2019

La légende d'Avril (doudou avec l'aimable autorisation d'Elen Lescoat)

Chaque nouveau doudou a sa raison d'être et celui-ci n'échappe pas à la règle. Il y a bientôt un an, une petite Lutine est née et a fait de moi une Taty-Fée pour la seconde fois. Elle est née un jour de fête, un jour pas comme les autres. Un jour d'espièglerie et d'amusement. Un jour où les larmes ne sont pas permises et où sur les visages se dessinent des sourires. Un jour où l'on entend le rire des enfants pleuvoir en cascade sur nos heures. Elle est née un jour où bien souvent j'ai oublié que dans mon dos, un petit lutin ou une petite lutine avait avec si peu de délicatesse déposé son petit trésor, pour me surprendre. Combien de fois me suis-je retrouver un soir comme celui-ci, en train de faire mes courses, avec un morceau de scotch dans le dos auquel pendait un petit morceau de papier coloré ?

Elle est née alors que je regardais les illustrations d'Ellen, que j'avais réussi à faire naître son petit Colibri sous mes aiguilles et que je rêvais déjà à la manière dont je donnerai vie à son petit hippopotame (si si, c'est un projet, mais je ne sais pas encore pour quand). Elle est née et j'ai regardé ce dessin. Et puis il y a la légende...

26814681_1860086094026294_8922846556546632638_n

 

Par un beau matin de Printemps, à l'heure où la rosée recouvre encore de perles délicates les fleurs à peine écloses, une petite Lutine prénommée Avril se promenait dans la forêt. Les grands arbres au drapé verdoyant laissaient doucement filtrer les premiers rayons du soleil. Seul le chant des oiseaux semblait s'autoriser à venir perturber ce moment si paisible. De la forêt, Avril connaissait la moindre brindille, le moindre rocher. C'est ici qu'elle était née et elle n'avait jamais quitté cette forêt où elle avait grandi. Pourtant,  lorsque ses yeux se fermaient, la nuit, sous la voûte étoilée, elle imaginait le monde et rêvait de voyages et de terres inconnues, de nouveaux visages et de rires impromptus. Mais voyager seule lui semblait bien moins amusant et parfois même un peu risqué. Alors, en attendant de rencontrer celui qui accompagnerait de sa bonne humeur sa découverte du monde et la rassurerait dans ses moments de doute, Avril préférait ne pas s'éloigner de ce lieu familier.

Ce matin-là, alors qu'elle suivait le petit sentier que, jour après jour ses pieds avaient tracé, elle entendit un son étrange. Il ressemblait à un air de musique, délicieux et entêtant, qui l'attira un peu plus profondément au creux de la forêt. Il lui semblait y entendre le son de l'eau qui s'élève dans l'air et retombe en mille gouttelettes sur les rochers. La petite rêveuse y distinguait quelques mots :

"Et si nous faisions connaissance,
Ensemble, nous pourrions voyager.
Tu m'emmènerais en vacances, 
Je veillerai sur tes années..."

Avril s'approcha encore, bercée par cette douce mélodie et, sous ses yeux enchantés découvrit une Cascade qui ondulait gracieusement au milieu des arbres centenaires. Intriguée, elle se pencha au dessus de l'eau, mais la chanson des flots semblait avoir disparu. Elle ne savait dire pourquoi mais cette cascade l'attirait et le son qu'elle dégageait la berçait doucement.

20180816_105913

Elle s'allongea sur un petit rocher qui bordait la cascade, et laissa doucement glisser sa main dans l'eau, la promenant d'avant en arrière, et fredonnant les quelques mots entendus plus tôt. Ils étaient comme une invitation au voyage, une promesse de jolis moments partagés en toute confiance.

"Et si nous faisions connaissance,
Ensemble, nous pourrions voyager.
Tu m'emmènerais en vacances, 
Je veillerai sur tes années..."

C'est alors qu'elle l'entendit, tout près d'elle. Et relevant la tête, elle découvrit sur le rocher voisin, un joli petit poisson aux écailles violines. Il était sorti de l'eau et ne semblait pas 

"Loin de ma rivière natale
 dans ce monde qui n'a pas d'égal,
Au son des rires des enfants
Nous resterons petits, même grands !"

20180816_105603_ret20180816_1055488ret20180816_1055548ret

La légende raconte qu'Avril tendit la main au poisson qui vint s'y glisser doucement. "Nous devrons être rentrés à l'arrivée des étoiles" lui murmura le poisson.
Rassurée par sa présence, Avril entreprit alors de découvrir le monde alentour lors de cette journée exceptionnelle.
Et depuis, chaque fois que revient ce jour, Avril et son poisson sortent de la forêt pour rencontrer, avec tendresse et espièglerie, de nouvelles personnes. C'est ainsi qu'ils décidèrent de laisser trace de leur passage dans le monde des hommes.

C'est pourquoi, si tu as de la chance et que ton coeur est rempli de rires d'enfants, alors une fois chaque an, quand revient le Printemps, tu peux rencontrer "Avril", qui pour te porter bonheur et veiller sur ton âme d'enfant, glissera dans ton dos, une image de son petit compagnon de voyage. Ne la perd pas : c'est une invitation au Rêve !

20180816_110048_Ret20180815_1522518ret


Modèle Mon Nath'mospher Créations - Août 2018
Inspiré d'une illustration d'Elen Lescoat, avec son aimable autorisation.

Tissus minkee crème et violet / Tissu coton parme à motif floral. Tissu pailleté rose et noir.

Décor : La cascade du tendon, dans les Vosges.  

Posté par Mon Nath_mospher à 00:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,